Une nuit de découverte : Fantasmes d’une jeune femme à l’apéro libertin

Je m’appelle Assa, une jeune femme de 19 ans, grande et mince, travaillant comme agent de maintenance dans un motel. Je suis hétérosexuelle et vis en concubinage. Ma poitrine est moyenne, ferme et ronde, avec des mamelons proéminents et des aréoles foncées. Mes fesses sont rebondies et fermes, et mon vagin est serré et élastique, avec des lèvres internes proéminentes et une couleur rose foncé.

Un soir, après le travail, je décide de me rendre à un apéro libertin qui se déroule dans le motel où je travaille. Je suis excitée à l’idée de vivre de nouvelles expériences et de laisser libre cours à mes fantasmes, notamment celui du triolisme et de la double pénétration. Je m’habille de manière sexy, enfilant une robe courte et moulante qui met en valeur mes courbes, et je me dirige vers la salle où se déroule l’apéro.

En arrivant, je suis immédiatement attirée par l’atmosphère chaude et sensuelle de la pièce. Les gens rient et discutent en buvant du champagne, et je peux sentir l’excitation dans l’air. Je me dirige vers le bar et commande un verre, en jetant des coups d’œil furtifs autour de moi pour voir s’il y a quelqu’un qui attire mon attention.

C’est à ce moment-là que je les vois. Deux hommes, assis ensemble sur un canapé, qui me regardent avec des sourires en coin. Ils sont tous les deux grands et musclés, avec des regards intenses qui me font trembler de désir. Je me dirige vers eux, en faisant balancer mes hanches de manière suggestive, et je m’assois à côté d’eux.

« Salut, je m’appelle Assa, » je dis en souriant.

« Je suis Tom, et voici mon ami Max, » répond l’un d’eux en me serrant la main.

Nous commençons à discuter et je peux sentir la tension sexuelle monter entre nous. Ils me regardent avec des yeux avides, en me dévorant des yeux, et je peux sentir ma chatte devenir de plus en plus mouillée. Je sais que je veux les deux, et je peux voir dans leurs yeux qu’ils veulent la même chose.

« Vous voulez aller dans ma chambre ?  » je demande finalement, en les regardant dans les yeux.

Ils hochent la tête avec enthousiasme et nous nous levons pour quitter la salle. Je peux sentir les regards des autres personnes sur moi alors que nous nous dirigeons vers la sortie, et je me sens comme une vraie chienne en chaleur. Je sais que je vais baiser avec ces deux hommes, et je suis plus excitée que jamais.

Nous arrivons dans ma chambre et je ferme la porte derrière nous. Je me tourne vers Tom et Max, et je peux voir la bosse dans leur pantalon. Je sais que je vais prendre leur bite dans ma bouche, et je suis impatiente de le faire.

« Allez, déshabillez-vous, » je leur dis en me mordant la lèvre inférieure.

Ils obéissent et enlèvent leurs vêtements, révélant leurs corps musclés et leurs bites dures. Je me mets à genoux devant eux et je commence à les sucer à tour de rôle, en prenant leur chibre dans ma bouche et en les pompant avec vigueur. Ils gémissent de plaisir et je peux sentir leur queue devenir de plus en plus dure dans ma bouche.

Je suis en train de les sucer depuis un moment quand Tom me dit : « Je veux te baiser maintenant. Allonge-toi sur le lit. »

Je me lève et m’allonge sur le lit, en écartant lesJe m’allonge sur le lit, les jambes écartées, offrant une vue imprenable sur ma chatte mouillée et mon cul rebondi. Tom se positionne entre mes cuisses, sa queue épaisse et dure pressant contre mon entrée. Il me regarde avec un sourire pervers, me traitant de salope et de chienne en chaleur. Je gémis de plaisir en entendant ses mots crus, me sentant plus excitée que jamais.

Il enfonce sa bite en moi d’un seul coup, me faisant crier de surprise et de douleur. Il commence à me baiser avec force, ses couilles claquant contre mon cul à chaque poussée. Je me sens remplie et étirée au maximum, mais je ne peux m’empêcher de vouloir plus. Je me tortille sous lui, gémissant et criant de plaisir alors qu’il me donne des coups de reins puissants.

« Tu aimes ça, salope ? Tu aimes ma bite en toi ? » me demande Tom en me prenant les hanches pour me maintenir en place.

« Oui, oui, putain ! Baise-moi plus fort ! » Je crie, en me cambrant pour recevoir encore plus de sa queue.

Max se positionne alors derrière moi, sa bite dure pressant contre mon anus. Je me crispe instinctivement, mais il me caresse les fesses et me susurre à l’oreille que tout ira bien. Il commence à me doigter l’anus, utilisant ma mouille comme lubrifiant, me préparant à recevoir sa bite.

Je me sens pleine et tendue, mais je ne veux pas que cela s’arrête. Je veux être prise par ces deux hommes en même temps, sentir leurs queues en moi, me remplir complètement. Je les supplie de continuer, leur disant que je suis une chienne et que je veux être enculée.

Max enfonce sa bite dans mon cul, me faisant crier de douleur et de plaisir. Il commence à me baiser lentement, me laissant m’habituer à sa taille et à sa dureté. Tom continue de me baiser la chatte, ses coups de reins devenant de plus en plus forts et rapides.

Je me sens comme une vraie chienne en chaleur, me faisant prendre par deux hommes en même temps. Je suis remplie de leurs bites, mes trous étirés au maximum. Je gémis et crie de plaisir alors qu’ils me donnent des coups de reins puissants, sentant leur peau suer et glisser contre la mienne.

« Je vais jouir, putain ! » crie Tom en se retirant de ma chatte.

Il se met à me branler la chatte, ses doigts glissant sur mes lèvres mouillées et gonflées. Je sens mon orgasme monter en moi, mes muscles se contracter autour de la bite de Max.

« Je jouis, je jouis ! » Je crie, sentant mon corps se tendre alors que les vagues de plaisir me traversent.

Max se retire de mon cul et se met à pomper sa bite, éjaculant son sperme chaud sur mon dos et mes fesses. Tom me gicle sur la chatte, ses jets de foutre s’écrasant sur mes lèvres gonflées et ma mouille.

Je suis épuisée, mais je me sens aussi plus vivante que jamais. Je me sens comme une vraie chienne, ayant satisfait ses désirs les plus profonds. Je souris en sentant le sperme couler sur mon corps, me sentant complètement satisfaite.

Je regarde Tom et Max, leur souriant avec reconnaissance. Ils me sourient en retour, me disant que j’ai été une excellente salope et qu’ils adoreraient recommencer.

Je me lève du lit, sentant la mouille et le sperme couler entre mes cuisses. Je me sens sale et utilisée, mais aussi complètement épanouie. Je sais que je vais continuer

Publications similaires