Une nuit de découverte candauliste : mon partenaire et moi dans un sauna libertin

Je m’appelle Josephine, une femme d’origine asiatique de 48 ans, actuaire de profession et en concubinage. Je suis une femme de taille et de corpulence moyenne, avec une aura de maturité et de confiance en moi qui me rend particulièrement attirante. Mon orientation sexuelle est hétérosexuelle, mais j’ai toujours été intriguée par le candaulisme, ce fantasme où je prends plaisir à partager mon partenaire avec d’autres personnes.

Un soir, mon partenaire et moi nous sommes rendus dans un sauna réputé pour son ambiance libertine. Je portais une robe légère qui laissait entrevoir mes courbes généreuses, et je sentais l’excitation monter en moi à mesure que nous nous approchions du lieu. Une fois à l’intérieur, j’ai immédiatement remarqué l’atmosphère chargée de désir et de luxure. Je me sentais prête à vivre cette expérience intense et inédite.

J’ai commencé par me détendre dans le sauna, profitant de la chaleur pour dénouer mes muscles et laisser mes inhibitions s’envoler. Mon partenaire, assis à mes côtés, me caressait tendrement, me susurrant à l’oreille des mots doux qui faisaient naître en moi un désir brûlant. Je le sentais se rapprocher de moi, et je savais que le moment était venu de passer à l’acte.

Nous nous sommes dirigés vers une alcôve discrète, où nous nous sommes installés confortablement. Mon partenaire a commencé à m’embrasser passionnément, tandis que ses mains parcouraient mon corps avec avidité. Je sentais son désir grandir, et je savais qu’il était temps d’inviter d’autres personnes à se joindre à nous. Je lui ai lancé un regard entendu, qui a acquiescé avec un sourire coquin.

Je me suis levée et me suis approchée d’un groupe d’hommes et de femmes qui semblaient partager les mêmes envies que moi. Je leur ai adressé un sourire séducteur, et leur ai proposé de nous rejoindre dans notre alcôve. Ils ont accepté avec empressement, et je me suis sentie soudainement envahie par un sentiment de pouvoir et d’excitation.

De retour dans l’alcôve, je me suis laissée aller aux plaisirs du candaulisme. J’ai observé mon partenaire s’abandonner aux caresses et aux baisers des autres participants, tandis que moi-même je succombais aux mains expertes de ces inconnus. Je ressentais un mélange de jalousie, d’excitation et de satisfaction en voyant mon partenaire prendre du plaisir avec d’autres personnes, et cette sensation me faisait jouir comme jamais auparavant.

Une femme aux courbes voluptueuses s’est approchée de moi et a commencé à m’embrasser langoureusement. Ses mains ont commencé à explorer mon corps, caressant mes seins et descendant lentement vers ma chatte trempée. Je me suis laissée aller, gémissant de plaisir alors qu’elle me doigtait habilement.

Pendant ce temps, mon partenaire était occupé à sucer la bite d’un homme musclé qui se tenait devant lui. Je pouvais voir l’excitation dans ses yeux alors qu’il pompait avidement le chibre de l’inconnu. J’ai senti une pointe de jalousie me traverser, mais elle a rapidement été remplacée par une vague d’excitation encore plus intense.

Je me suis allongée sur le dos, les jambes écartées, et j’ai invité la femme à continuer de me doigter. Elle a glissé un doigt, puis deux dans ma chatte dégoulinante, me faisant gémir de plus en plus fort. J’ai senti une autre main se poser sur mon cul, et j’ai su que c’était mon partenaire qui avait rejoint notre petit jeu.

Il a commencé à me masser le cul, puis à me doigter l’anus, me préparant pour une sodomie imminente. Je me suis cambrée, offrant mon cul à mon partenaire, et j’ai senti sa bite dure se

-fin de la première partie-Je me suis cambrée, offrant mon cul à mon partenaire, et j’ai senti sa bite dure se frayer un chemin dans mon anus déjà dilaté. Il a poussé un grognement de plaisir en s’enfonçant en moi, me remplissant complètement. La femme continuait de me doigter avec habileté, me procurant des sensations incroyables. J’étais au paradis, prise en sandwich entre mon partenaire et cette inconnue.

« Oh oui, défonce-moi le cul ! » ai-je crié, encouragé par les gémissements et les soupirs de plaisir qui remplissaient la pièce. Mon partenaire a obéi, me limant l’anus avec une intensité croissante. Je sentais sa queue pulsée en moi, me rapprochant de l’orgasme.

La femme a retiré ses doigts de ma chatte trempée et a commencé à me lécher le clitoris avec avidité. Ses coups de langue experts m’ont fait perdre la raison, et j’ai joui bruyamment, inondant sa bouche de ma mouille. Mon partenaire a suivi peu après, se vidant dans mon cul avec un râle de plaisir.

Je me suis allongée sur le dos, les jambes écartées, haletante et couverte de sueur. Mon partenaire s’est allongé à mes côtés, me caressant tendrement les cheveux. Je l’ai regardé avec amour, reconnaissante de partager cette expérience intense avec lui.

« Tu es magnifique, ma chérie » m’a-t-il murmuré, me couvrant de baisers.

Je me suis sentie désirée et aimée, et j’ai su que cette expérience de candaulisme avait renforcé notre relation.

Après un moment de répit, j’ai senti mon désir renaître. Je me suis levée et me suis approchée d’un homme grand et musclé qui se tenait à proximité. Je lui ai lancé un regard séducteur et lui ai demandé s’il voulait s’amuser avec moi. Il a accepté avec empressement, me prenant par la taille et m’embrassant avec fougue.

Je l’ai guidé vers un matelas au sol, et je me suis mise à genoux devant lui. J’ai sorti sa grosse bite de son pantalon et j’ai commencé à la sucer avec avidité. Je sentais sa queue grossir dans ma bouche, et j’ai commencé à le pomper avec plus d’intensité.

Mon partenaire nous a rejoints et a commencé à me doigter la chatte tout en m’embrassant. Je me suis laissée aller, gémissant de plaisir alors que les deux hommes me procuraient des sensations incroyables.

L’homme musclé m’a fait me mettre en levrette, et il a enfoncé sa bite dans ma chatte dégoulinante. Il m’a baisée avec force, me faisant gémir de plaisir. Mon partenaire s’est approché de moi et m’a présenté sa queue, que j’ai prise en bouche avec empressement.

Je me suis retrouvée à sucer mon partenaire tout en me faisant prendre en levrette par l’inconnu. Cette double pénétration m’a procuré des sensations incroyables, et je me suis sentie comme une vraie salope, une chienne en chaleur.

L’homme musclé m’a retournée sur le dos, les jambes écartées, et a continué de me baiser avec fougue. Je sentais sa queue me remplir complètement, me procurant un plaisir intense. Mon partenaire s’est mis à me doigter l’anus, me préparant pour une nouvelle sodomie.

« Oh oui, encule-moi ! » ai-je crié, prise par l’excitation. Mon partenaire a obéi, enfonçant sa bite dans mon cul déjà dilaté. J’ai senti une douleur intense, rapidement remplacée par un plaisir décuplé.

Les deux hommes m’ont pilonnée sans relâche, me faisant jouir à plusieurs reprises. Je sentais leur sueur couler sur mon corps, mêlée à la mienne. Leur respiration haletante remplissait la pièce, témoignant de leur plaisir.

Finalement, l’homme musclé s’est retiré de ma chatte et a éjaculé sur mon ventre, recouvrant ma peau de son sperme chaud. Mon partenaire a suivi peu après, se vidant dans mon cul avec un

Publications similaires