Fantasme dans le train : Un apéro libertin inattendu

Je m’appelle James, un homme latino de 38 ans, plutôt petit et de corpulence moyenne. Je travaille comme Responsable des Ressources Humaines, un boulot plutôt tranquille, mais qui me laisse peu de temps pour ma vie personnelle. Je suis veuf depuis quelques années et depuis, je me suis un peu laissé aller. J’ai toujours été hétérosexuel et j’ai un faible pour les femmes aux formes généreuses. Mon fantasme ultime ? Participer à un apéro libertin et vivre des expériences sexuelles intenses avec plusieurs partenaires.

Un soir, alors que je me rendais à un voyage d’affaires, je me suis retrouvé dans un train. Le wagon était presque vide, mais mon regard a été attiré par une femme assise quelques rangées devant moi. Elle avait des courbes voluptueuses, une poitrine généreuse et des fesses rebondies. Je ne pouvais détourner mon regard d’elle et j’ai commencé à fantasmer sur ce que je voudrais lui faire.

Soudainement, elle s’est levée et s’est approchée de moi. Elle m’a souri et m’a invité à la rejoindre dans le wagon-bar où un petit groupe de personnes était en train de prendre un apéro. J’ai accepté son invitation, sans savoir ce qui m’attendait. En arrivant, j’ai découvert que ce petit groupe était en fait un apéro libertin. Mon cœur a commencé à battre la chamade, mon fantasme était sur le point de se réaliser.

Je me suis rapidement retrouvé au milieu de ce groupe, à boire et à rire avec eux. J’ai remarqué que la femme qui m’avait invité avait des tatouages sur les seins et des piercings sur les mamelons. J’étais encore plus excité et je ne pouvais m’empêcher de la désirer. Elle m’a souri, comme si elle avait lu dans mes pensées, et elle a commencé à caresser ses seins, jouant avec ses piercings.

« Tu aimes ce que tu vois, James ? » m’a-t-elle demandé, un sourire coquin aux lèvres. Je n’ai pas pu répondre, ma gorge s’était nouée de désir. Elle a ri et a commencé à se déshabiller, révélant ses magnifiques seins et son cul rebondi. Les autres membres du groupe ont suivi son exemple et en quelques minutes, nous étions tous nus, prêts à vivre une expérience sexuelle incroyable.

La femme s’est approchée de moi, ses seins pressés contre ma poitrine. Elle a glissé sa main sur ma bite, déjà dure, et a commencé à me caresser. J’ai grogné de plaisir, sentant la chaleur de sa main sur ma queue. Elle a souri et a commencé à me sucer, sa bouche chaude et humide enveloppant ma bite. J’ai fermé les yeux, savourant la sensation de sa bouche sur moi.

Pendant ce temps, une autre femme s’est approchée de moi, ses mains glissant sur mon corps. Elle a commencé à caresser mes couilles, me faisant gémir de plaisir. Je me suis retrouvé pris en sandwich entre ces deux femmes, leurs mains et leurs bouches explorant mon corps. J’étais au paradis.

La femme qui me suçait a soudainement arrêté et m’a poussé sur le lit qui se trouvait dans le wagon. Elle s’est mise à genoux devant moi, ses mains écartant ses jambes pour révéler sa chatte mouillée. J’ai grogné de désir, sentant mon chibre palpiter de plaisir. Je me suis mis à genoux devant elle, ma bite pointée vers sa chatte.

Je l’ai pénétrée d’un coup sec, faisant gémir la femme de plaisir. J’ai commencé à la baiser, mes coups de reins puissants et rapides. Elle a crié de plaisir, ses mains agrippant mes épaules. Je pouvais sentir sa chatte se serrer autour de ma bite, me faisant presque perdre le contrôle.

Pendant ce temps, l’autre femme s’est mise à califourchon sur moi, sa chatte mouillée frottant contre mon estomac. Elle a commencé à se caresser, gémissant de plaisir. Je pouvais sentir sa mouille couler sur moi, me faisant encore plus excité.

Je ne sais pas combien de temps ça a duré, mais je me suis retrouvé à baiser ces deux femmes pendant ce qui semblait être une éternité. J’ai pu vivre des expériences sexuelles incroyables avec elles, découvrant de nouvelles pratiques et me laissant aller à mes désirs les plus profonds.

Mais la soirée était loin d’être terminée. Je pouvais sentir mon excitation monter encore plus haut, prêt à vivre d’autres expériences sexuelles incroyables. J’étais loin de me douter de ce qui m’attendait ensuite…

A suivre…Alors que je continuais à baiser ces deux femmes, je pouvais sentir mon excitation monter en flèche. Leurs gémissements de plaisir, la chaleur de leurs corps et la sensation de leurs chattes mouillées autour de ma queue me rendaient fou de désir. Je me suis dit que c’était le moment de réaliser un autre de mes fantasmes : une double pénétration.

J’ai demandé à l’une des femmes de se mettre à quatre pattes sur le lit, son cul bien cambré et sa chatte mouillée exposée. Je me suis mis derrière elle, ma bite dure comme de la pierre, prêt à la pénétrer. L’autre femme s’est positionnée devant elle, sa chatte juste au-dessus de son visage. Elle a commencé à se doigter, ses doigts glissant dans sa chatte mouillée.

J’ai enfoncé ma queue dans la chatte de la femme à quatre pattes, la faisant gémir de plaisir. J’ai commencé à la baiser, mes coups de reins puissants et rapides. Elle criait de plaisir, sa chatte se serrant autour de ma bite. Pendant ce temps, l’autre femme a commencé à frotter son clitoris contre les lèvres de la première femme, la faisant gémir encore plus fort.

Je pouvais sentir que j’étais sur le point d’exploser, ma bite palpitant de plaisir. Je me suis retiré de la chatte de la femme à quatre pattes et je me suis approché de l’autre femme. Elle m’a souri, comprenant ce que je voulais. Elle s’est mise à quatre pattes sur le lit, son cul bien cambré et son trou du cul exposé.

J’ai mis un peu de lubrifiant sur ma bite et sur son anus. J’ai commencé à la pénétrer lentement, laissant le temps à son trou du cul de s’adapter à ma queue. Elle a grogné de plaisir, sa main se glissant entre ses jambes pour se caresser la chatte. La femme à quatre pattes s’est positionnée sous elle, sa bouche juste au-dessus de sa chatte. Elle a commencé à la lécher, faisant gémir la femme que j’enculais.

Je me suis mis à l’enculer plus rapidement, mes coups de reins puissants. Elle criait de plaisir, sa main se serrant sur les draps. Je pouvais sentir son anus se serrer autour de ma bite, me faisant perdre le contrôle. J’ai grogné de plaisir, sentant mon sperme monter dans ma queue. Je me suis retiré de son anus et j’ai éjaculé sur son cul, ma semence chaude coulant sur ses fesses rebondies.

Je me suis écroulé sur le lit, épuisé mais satisfait. Les deux femmes se sont allongées à côté de moi, leurs corps en sueur et leurs respirations saccadées. Elles m’ont souri, me remerciant pour cette expérience incroyable. Je leur ai souri en retour, heureux d’avoir pu réaliser mon fantasme ultime.

Mais la soirée n’était pas encore terminée. Le groupe voulait continuer à faire la fête et à explorer de nouvelles expériences sexuelles. J’ai accepté leur invitation, prêt à vivre des moments encore plus intenses.

Je me suis retrouvé dans une pièce remplie de sex-toys et de machines sexuelles. Le groupe voulait essayer quelque chose de différent et m’a invité à les rejoindre. J’ai accepté, curieux et excité de voir ce qui allait se passer.

La femme que j’avais baisée en premier s’est allongée sur une machine sexuelle, ses jambes écartées et sa chatte exposée. Un homme du groupe a activé la machine et une bite en caoutchouc a commencé à se déplacer dans sa chatte, la faisant gémir de plaisir. Je pouvais voir sa mouille couler sur la machine, la rendant encore plus mouillée.

Pendant ce temps, une autre femme s’est approchée de moi, un gode-ceinture autour de la taille. Elle m’a souri, ses mains se glissant sur mon corps. Je l’ai embrassée, ma langue plongeant dans sa bouche. Elle a commencé à me sucer, sa bouche chaude et humide enveloppant ma bite. J’ai grogné de plaisir, sentant la chaleur de sa bouche sur moi.

Elle a ensuite enfilé une cagoule en cuir, ne laissant apparaître que sa bouche. Elle s’est mise à genoux devant moi, sa bouche ouverte et prête à me sucer. Je me suis approché d’elle, ma bite dure pointant vers sa bouche. Elle a commencé à me sucer, sa langue léchant ma queue de haut en bas. J’ai grogné de plaisir, sentant sa bouche chaude et humide sur moi.

Je me suis mis à la baiser en levrette, mes mains agrippant ses hanches. Je pouvais voir son cul rebondir à chaque coup de rein, me faisant encore plus excité. Elle criait de plaisir, sa chatte se serrant autour de ma bite. J’ai continué à la baiser, sentant ma queue enfoncer encore plus profondément dans sa chatte.

Après avoir baisé cette femme, je me suis retrouvé dans une autre pièce, remplie de miroirs. Les membres du groupe étaient tous nus, se caressant et se touchant. Ils m’ont invité à les rejoindre, voulant explorer de nouvelles expériences sexuelles avec moi.

Je me suis retrouvé au milieu de ce groupe, à baiser et à me faire sucer par plusieurs partenaires à la fois. J’ai pu vivre des expériences sexuelles incroyables, découvrant de nouvelles pratiques et me laissant aller à mes désirs les plus profonds.

La soirée s’est terminée tard dans la nuit, tous les membres du groupe épuisés mais satisfaits. Nous nous sommes dit au revoir, promettant de nous revoir bientôt pour une nouvelle expérience libertine.

En rentrant chez moi, j’ai repensé à cette incroyable soirée. J’avais pu réaliser mon fantasme ultime et explorer de nouvelles expériences sexuelles avec plusieurs partenaires. Je me suis endormi avec un sourire sur le visage, sachant que j’allais vivre d’autres aventures sexuelles incroyables à l’avenir

Publications similaires